Les attrape-coeurs

Animaux de nos coeurs - Discussions entre passionnés
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Conseils d'un vétérinaire spécialiste Cobayes et NAC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lo
Admin'
Admin'
avatar

Féminin
Nombre de messages : 947
Age : 37
Localisation : Manage - Belgique
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Conseils d'un vétérinaire spécialiste Cobayes et NAC   Ven 21 Avr - 10:41

Crolle a écrit:
Dans notre élevage, nous vivons des moments très durs ces derniers temps. Le plus proche étant notre Biloute qui depuis vendredi est entre la Vie et la Mort. Et cette dernière vient de l'emporter hier à 17h30, à la clinique vétérinaire où une sacrée équipe a tout fait pour lui... il n'a pas souffert dans ses derniers instants. A présent c'est nous qui souffrons, Biloute était notre premier cochon d'inde à Pef et moi. Nous avons mal comme jamais Crying or Very sad
La Mort nous a pas mal entouré ces derniers mois, rôdant autour de nos cobayes, changeant de visage à chaque fois...
A travers ce qui arrive à Biloute, à travers notre amour profond pour ce cobaye qui a permis à tous les autres de vivre ici, je veux contribuer au bien-être de tous. Nous avons rencontré un vétérinaire spécialiste des rongeurs et NAC; à son contact depuis plusieurs jours, nous avons appris bien des choses encore méconnues. Et je tiens à vous les livrer ici, pour que toutes ces précieuses infos circulent un jour, au profit de tous les cochons d'indes.

Je commence...

1. L'alimentation en granulés

Ce vétérinaire se bat contre une chose précise: les mélanges de graines. Il s'avère que l'utilisation prolongée de ceux-ci engendrent des problèmes aux graves conséquences.
En fait, les mélanges de graines sont bien sûr, constitués de toutes sortes de choses. Le cobaye a donc le choix, et trie très souvent ce qu'il préfère manger. Animal paresseux et gourmand au possible, il choisit donc ce qui est plus facile: les graines molles, simples et rapides à manger.
Le problème à long terme est que la dentition du cobaye n'est pas mise à assez rude épreuve, et ne s'use pas. D'où malocclusions diverses, que ce soit des incisives (dents de devant) prémolaires ou molaires. Ces dernières sont les plus difficiles à déceler, car c'est impossible à voir en regardant l'animal. La seule chose pouvant alerter étant un changement de comportement alimentaire, où l'animal cesse peu à peu de manger (+ facilement visible quand l'animal vit seul), et d'effectuer des pesées régulières pour être alerté au plus tôt. Le fait de prendre son animal chaque jour ou non ne change rien car l'évolution de l'amaigrissement ne se décèle pas du jour au lendemain, mais sur une durée.
Son conseil: utiliser une alimentation sous forme de granulés. Les granulés ont tous la même forme, donc le cobaye ne triera pas. De plus ses dents seront en mastication optimale avec les granulés, au contraire des graines et autres flocons.
Ce conseil de nourriture est valable bien entendu dans le cas d'une malocclusion de source alimentaire avant tout.

2. L'émail des dents chez le cobaye

Certains cobayes ont un émail plus résistant que d'autres. D'autres au contraire, ont un émail plus friable; ces derniers usent donc leurs dents de façon tout à fait correcte.
Mais les premiers sont prédisposés à la malocclusion, et ce sans qu'on puisse le savoir. En prévention et en traitement post-malocclusion, ce vétérinaire nous a dit qu'il faut a tout prix laisser du bois fruitier dans la cage. Le cochon d'inde perd dans sa condition d'animal de compagnie, l'habitude de rongeur branchages et écorces, ce qu'il fait pourtant dans la nature. Il faut à tout prix l'y inciter.
Attention aux maisons en bois de pins et sapins: il est formel, en rongeant du pin ou du sapin, ces bois forment des esquilles, qui peuvent se loger dans la gencive du cochon d'inde et entrainer une infection.
Pour nourrir les cobayes ayant un émail dur, il conseille donc des boulettes extra-dures spéciales cobayes; voire de la nourriture pour chinchillas, en granulés! Ceux-ci étant du même biotope, la nourriture pour chinchillas est fort bien tolérée (attention toutefois a demander conseil sur laquelle utiliser); par contre, il faut pallier à la carence en vitC dans un tel cas.

3. La VitC en gouttes

Grande polémique dans le monde des rongeurs, voici déjà quelques réponses à propos de la vitC en gouttes.
Oui elle peut être utilisée dans le biberon, mais compte-tenu de son caractère volatile, elle n'y reste pas longtemps. La façon la pluis sûre est de les mettre directement dans la gueule, mais ici je voulais savoir ce qu'il y avait à faire dans le cas du biberon.
Conseil du vétérinaire:
-ne JAMAIS ajouter des gouttes de vitC à de l'eau du robinet: le chlore contenu dans l'eau du robinet réagit avec la vitC, et la détruit.
-occulter le biberon pour protéger la vitC de la lumière: que ce soit avec de la peinture, du scotch noir, ou autre.

Avec ces deux conseils votre vitC tiendra quelques heures. Combien exactement je ne sais pas.

4. L'alimentation du cobaye malade

Ici, le vétérinaire nous a fait tomber des nues!
Déjà, il est formel sur le fait qu'il ne faut en aucun cas changer les habitudes alimentatire de l'animal. Même s'il ne se nourrit plus, il ne faut le gaver qu'avec ce qu'il connaît. Proscris donc les petits pots pour bébés et autres panades!
"Vous pouvez nourrir un cobaye malade pendant 15 jours de panade, il mourra tout de même. Les panades ne relancent pas le système digestif".
Un cobaye à gaver, surtout dans le cas d'un cobaye ne mangeant plus depuis 1 ou 2 jours, doit relancer son système digestif et intestinal. Pour cela, le mieux est du foin, mais comme il n'y touche pas, voici son conseil, tout simple, logique, et pourtant auquel on ne pensait pas: de l'infusion de foin.
Faites infuser du foin dans de l'eau bouillante! L'infusion de foin a les mêmes propriétés pour stimuler les intestins!!
Ensuite, à la place de gaver à la seringue par une panade pour bébés, il faut en fait moudre des granulés. Dans un mixer par exemple! Personnellement c'est une chose que je faisais déjà, je ne sais pas si beaucoup d'entre vous le faisiez déjà; en tous cas c'est ce qu'il y a de plus efficace, car il faut à un cobaye malade des fibres. Les petits pots pour bébés n'en contiennent pas, d'où le danger des diarrhées. Avec ces granulés moulus, ajoutez de l'eau et formez une pâte. Gavez l'animal avec cette pâte.


5. Antibiotiques et ferments lactiques

Un cochon d'inde sous antibiotiques, vous le savez sûrement, doit prendre des ferments lactiques pour repeupler sa flore intestinale. Il s'agit de lui faire un apport supplémentaire en bactéries intestinales.
Pour cela, le Rongeurs Digest est très bien. A proscrire: le Lactéol ou le Pérentérol qui ne contiennent pas du tout la bactérie proche de celle du cobaye; ils contiennent la bactérie humaine!
Mais voici un de ses conseil, utilisez de l'Actimel.
L'Actimel est un produit contenant du Lacto Bacillus, la bactérie se rapprochant le + de celle du cochon d'inde. Vous pouvez mettre l'antibiotique directement dans une dose d'Actimel; mais à la fois, ajoutez dans sa nourriture ou dans son eau des ferments sous forme de poudre (Rongeurs Digest ou autres qui sont sûrs...)


Voilà ma petite contribution, en l'honneur de notre cher Biloute, sa mort aura servi à quelque chose.
Je voulais vous faire partager tout ça... Faites-en bon usage, et moi de mon côté, je vais continuer à avancer, de mon mieux, et apprendre... car on n'arrête jamais d'apprendre.


Dernière édition par le Ven 21 Avr - 12:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapecoeurs.megabb.com
Lo
Admin'
Admin'
avatar

Féminin
Nombre de messages : 947
Age : 37
Localisation : Manage - Belgique
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Conseils d'un vétérinaire spécialiste Cobayes et NAC   Ven 21 Avr - 12:28

alexdk59 a écrit:
Très interessant comme article merci beaucoup pour le renseignement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapecoeurs.megabb.com
laeticia



Nombre de messages : 25
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Conseils d'un vétérinaire spécialiste Cobayes et NAC   Lun 15 Mai - 21:10

Oui merci beaucoup pour cette article qui tombe à pic!

En effet ma petite Hot Spoth va se faire opérer demain d'un abcès...

L'idée des granulé est très bonne, je le fais parfois mais j'utilise aussi une poudre que l'on trouve chez le vétérinaire exprès pour les rongeur malades (Criticial C.).
Vous pensez que c'est quoi le mieux??

Sinon "rongeur digest" je connais pas......Mon véto me donne du Bene Bac pour la flore intestinal....C'est bien j'espère??
Merci d'avance Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laeticiacutefarm.ifrance.com/
Lo
Admin'
Admin'
avatar

Féminin
Nombre de messages : 947
Age : 37
Localisation : Manage - Belgique
Date d'inscription : 20/04/2006

MessageSujet: Re: Conseils d'un vétérinaire spécialiste Cobayes et NAC   Lun 15 Mai - 21:56

D'un pays à l'autre les médicaments sont diffèrents, je ne connais pas ceux que tu cites
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://attrapecoeurs.megabb.com
Crolle
Mod'
Mod'
avatar

Féminin
Nombre de messages : 346
Age : 39
Localisation : Mons (Belgique)
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Conseils d'un vétérinaire spécialiste Cobayes et NAC   Mar 16 Mai - 12:47

Le Critical Care, c'est bien mais pas assez de fibres... c'est important de continuer à donner des granulés moulus en pâte, pour pallier à ça.
Et puis comme me l'a dit ce spécialiste, quand un cobaye est malade, il faut essayer de continuer à lui donner ce qu'il connait, ce dont il a l'habitude, pour ne pas brusquer trop son système digestif alors qu'il se bat contre une maladie...
Je ne connais pas le médicament pour la flore intestinale dont tu parles, mais sache que l'Actimel (s'il y en a en Suisse) fait le même effet rabbit

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cobayesdeloasis.com
laeticia



Nombre de messages : 25
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 21/04/2006

MessageSujet: Re: Conseils d'un vétérinaire spécialiste Cobayes et NAC   Mar 16 Mai - 13:55

Ok merci bien du conseil Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laeticiacutefarm.ifrance.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conseils d'un vétérinaire spécialiste Cobayes et NAC   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conseils d'un vétérinaire spécialiste Cobayes et NAC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils d'un vétérinaire sur l'éducation canine (vidéo): avis?
» PILULE = DANGER rapport d'expertise vétérinaire
» J'ai besoin de vos conseils d'achat. Merci.
» Quelques conseils suite à l'adoption d'un chat
» Conseils pour un élevage d'escargots

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les attrape-coeurs :: Le cobaye : rongeur de nos coeurs :: Généralités - Aide & Conseils-
Sauter vers: